A propos

Photographe, Laure Pubert vit et travaille à Paris depuis 2014. Elle a d’abord exercé en tant que chercheur en droit public avant de se consacrer entièrement à la photographie, mue par la nécessité de se positionner dans son travail de création. Après avoir suivi une formation en théorie et pratique de la photographie à Strasbourg, elle est partie plusieurs mois en Norvège sur les traces d'une chimère, avec comme obsession celle de donner vie et matière à un personnage de roman qui la hantait. Aujourd’hui sa démarche questionne ses connexions avec le réel en tant que matière vivante, la mémoire, l’autre et la difficulté de les traduire par le biais du langage. Les traces chaotiques de l’occupation du temps et de l’espace y trouvent une dimension créative et prennent racine dans une mémoire du mouvement profonde et lointaine. Elle réalise actuellement une résidence à Corpus fabrique, dans l'ancien asile de Ville-Evrard (Neuilly-sur-Marne). Son travail a notamment été exposé à la Maison de la Photographie Robert Doisneau (Gentilly) et lors des Rencontres photographiques du 10e (Paris). Il a également été projeté aux Photographiques du Mans. Sa première série a fait l’objet d’un livre publié en juin dernier par Arnaud Bizalion éditeur. Elle a également intégré la collection du fond d'art contemporain de la ville de Gentilly. 
Elle est représentée par l'agence révélateur et fait partie de femmesPHOTOgraphes.

Laure Pubert is a photographer based in Paris. She started out as a public international law researcher before devoting herself to photography full-time in 2014, driven by the desire to find her place through her creative work. After studying photography in Strasbourg, she lived several months in Norway tracking a chimera, with the obsession to give soul and life to a novel’s character that haunted her. Today, her approach addresses her connections with reality in the form of living matter and deep and distant memory of movement. The photographic act becomes a material, both a beginning and an end as she creatively expresses the chaotic traces of time and space. Her Book Je marcherai sur tes traces (I will follow in your tracks) was published by Editions Arnaud Bizalion in June 2018. And her work has notably been exhibited at Maison de la photographie Robert Doisneau in France and has been included in group exhibitions and slideshows. Her work is represented in a public collection (Contemporary Art Fund of the City of Gentilly) and in private collections. She is currently in residence at Corpus fabrique, in the old asylum of the psychiatric hospital of Ville-Évrard in Neuilly-sur-Marne (France).
She is represented by agence révélateur and member of femmesPHOTOgraphes.

Expositions individuelles et collectives

  • 2019 Anis Gras fait sa Nuit Blanche #2 (Anis Gras Le lieu de l’autre, Arcueil)
  • 2019 Percées, Le Voyage immobile (sur les traces de l’ancien asile de Ville-Evrard), Recherche-création (plastique et sonore)/Exposition Installation Photo et Vidéo, Neuilly-sur-Marne
  • 2019 Percées, Comment le monde m’affecte, et comment j’affecte le monde ? (Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, Université Paris 8)
  • 2019 Percées (sur les traces de l’ancien asile de Ville-Evrard), Lancement de « laStoria Kollektiv Automédialité » (Le Vent se lève !, Paris)
  • 2019 Je marcherai sur tes traces (Festival Les Photographiques, Le Mans)
  • 2018 ContreNuit (Anis Gras Le lieu de l’autre, Arcueil)
  • 2018 FemmesPHOTOgraphes fait sa Nuit Blanche (Anis Gras Le lieu de l’autre, Arcueil)
  • 2018 ContreNuit (Galerie The Eyes see, Festival Voies Off, Arles)
  • 2018 Désordres (Corpusfabrique, la Fabrique artistique de Ville Evrard, Médiathèque de Neuilly-sur-Marne, Département de la Seine Saint-Denis)
  • 2018 Je marcherai sur tes traces,Trouer l’opacité (Maison de la photographie Robert Doisneau, Gentilly)
  • 2018 Immanences (Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord, Université Paris 8)
  • 2018 ContreNuit (Le Pangolin, Marseille)
  • 2015 Légende(s) (Rencontres photographiques du 10e, Espace Beaurepaire, Paris)
  • 2015 Portes Ouvertes de L’Image Latente (Paris)
  • 2013 Les corps absents (Atelier Jacques Bauer, Les ateliers ouverts, Strasbourg)
  • 2012 Transmutations, Restitution (Galerie La Chambre/ Avila Factory, Strasbourg)

Using Format